Simone Morand

 

SIMONE MORAND

et la godinette

.

Simone morand2 1     

 

      Née à Rennes en 1914, cette Montortaise fera de sa vie une défense du patrimoine immatériel de la Haute-Bretagne. Entre les deux guerres, elle sillonne les campagnes afin de recueillir auprès des anciens les danses, musiques et chants en voie de disparition. Elle publie Chansons recueillies en Ille-et-Vilaine puis Chansons de Haute-Bretagne.

     Elle fonde le groupe de musique Gallo-Breton puis elle s'attache à la protection de notre patrimoine culinaire par de nombreux traités : gastronomie bretonne d'hier et d'aujourd'hui, la cuisine populaire en Bretagne, Crêpes et galettes en Bretagne, Cuisine du temps jadis, la cuisine bourgeoise en Bretagne, Cuisine  traditionnelle en Bretagne, Cuisine du bord de mer, la cuisine des loups de mer...

     Simone Morand crée en 1980 l'Association de l'Ecomusée à Montfort-sur-Meu. Elle y réalise une collection de poupées représentant avec un grand réalisme l'ensemble des costumes du Pays de Rennes. La collection est toujours visible à la Maison du Patrimoine.

 

Poupees simone morand

.

Parmi ses oeuvres maîtresses, signalons aussi une Anthologie de la chanson de Haute-Bretagne et Coiffes et costumes du Comté de Rennes.

L'inventrice de la Godinette s'éteint à Domloup en 2002. 

 

LA RECETTE DE LA CELEBRE GODINETTE

 

C'est à l'occasion des fêtes de la Galésie à Monterfil

que Simone Morand invente la recette de la Godinette,

apéritif à base de vin blanc dont voici la recette originale

 

pour 7 litres (soit environ 30 personnes)

1,5 kg de fraises

1 kg de sucre

1 l d'eau de vie de cidre

20 cl de crème de cassis

Dans une grande jarre en terre, laisser macérer l'ensemble une nuit

Rajouter ensuite 6 l de Gros-plant du Pays Nantais.

Laisser reposer 24 h. Servir frais

 

 

 

 

 

.