accident

 

ACCIDENT DE TRAIN EN GARE DE MONTFORT

 

LE  29 NOVEMBRE 1908

 

A0

la gare - cliché Charles Legendre 

 

     Une rame de wagons de marchandises qu'au cours de manoeuvres on avait poussée sur la voie a été entraînée par la pente en direction de l'Hermitage. Le chef de gare de Montfort dispose alors un signal d'arrêt sur la voie. Venant de Dinan, un premier train de voyageurs s'arrête. Quelques minutes plus tard, un second train de voyageurs venant de Brest, le train n°524, s'arrête quelques mètres derrière lui. Les voyageurs des deux trains attendent patiemment. 

     Le train de marchandises n°3552, lourdement chargé,  arrive de Saint-Brieuc. C'est le soir, il y a du brouillard, le mécanicien aperçoit le signal trop tard. Malgré un freinage désespéré, il ne peut s'arrêter son convoi à temps. Il heurte l'arrière du 524 dont le fourgon de queue est entièrement écrasé. Plusieurs wagons sont déraillés et brisés. Il n'y aura miraculeusement que 7 blessés.

     Du train de marchandises, de nombreux animaux, vaches et moutons sont tués.

 

Le journal Ouest-Eclair raconte :

un enchevêtrement de bois, des morceaux de fer tordus, des plaques de tôle et des roues sur les deux voies, des débris innombrables, un amas de wagons à bestiaux en charpie à travers lesquels passent des cadavres de moutons. D'autres wagons ont franchi le remblai et sont allés sauter dans un champ en contre-bas. Les vaches qu'ils contenaient ont été tuées ou agonisent, quelques-unes se sont enfuies dans la nuit.

     Il faudra plus de 24 heures pour rétablir la circulation sur cette importante ligne de Paris à Brest.

 

 

A1

 

A2

3 vues de l'accident - clichés Charles Legendre 

A3

 

A4

le tamponnement a eu lieu à la sortie Est de la gare 

 

Derniere heure1

article extrait du journal Ouest-Eclair 

 

 

 

 

 

 

 

 

×