le bateau-lavoir

 

 

LA FIN DU BATEAU-LAVOIR

INONDATIONS DE NOVEMBRE 1910

 

     En plus d'un nombre important de lavoirs communaux ou privés, Montfort, ville de Tanneries, possédait un bateau-lavoir dont le rôle était de trouver une eau plus propre au milieu du courant. Une crue très violente vit la rivière du Meu inonder une partie des zones basses de la ville, dans les quartiers de Coulon et Saint-Nicolas, à la fin de l'année 1910. Le bateau-lavoir qui fonctionnait depuis 1894 paya cette crue de sa vie.

 

An

  

Ap

 

Ao

le bateau-lavoir était équipé d'une chaudière. On aperçoit la fumée de la cheminée. 

Av

on accède au bateau lavoir par un pont de planches

As

le linge sèche sur les fils de l'actuelle place des Douves (place du marché) 

 

     Une crue très violente vit la rivière du Meu inonder une partie des zones basses de la ville, quartiers de Coulon et Saint-Nicolas à la fin de l'année 1910.

 

Lavoir24

Le bateau-lavoir a coulé, il a arraché ses amarres - cliché Ch. Legendre

Ae

la rivière en crue l'entraîne, il s'encastre dans les piles du pont de Coulon 

Pont de coulon

On essaie de le dégager avec des perches, peine perdue.

Le bateau-lavoir se disloque, il ne sera jamais remplacé. 

27 11 1910 bateau lavoirextrait du journal Ouest-Eclair du 27/11/1910

 Emplacement bateau lavoir

Au premier plan, au centre, l'emplacement de l'ancien bateau-lavoir .

Sur la berge, on voit encore des lavoirs et des séchoirs.

 

Quelques autres images de la crue de 1910, clichés de Charles Legendre.

 

Crue montfort

Montfort, sur la route d'Iffendic Nov 1910

Montfort, rue de Coulon, on a installé un chemin surélevé

Nov 1910 3

le moulin à eau de Montfort, sous les eaux du Meu

Planches6

le passage des Planches noyé sous les eaux

 

 

.

×