les bains publics

 

SECHOIR  ET  BAINS PUBLICS

 

     Situés boulevard du Colombier, sur la rive gauche du Meu, les bains publics de Montfort datent de la fin du XIXème siècle. Leur forme arrondie correspond au tracé des anciens remparts qui ceinturaient la ville au moyen Age. Le bâtiment, construit en pierre et bois, comportait dans sa partie inférieure des cabines de bains avec un espace réservé à des chaudières à bois. L'étage, fermé par des lattes de bois articulées, était un séchoir à linge qu'utilisaient les lavandières des lavoirs voisins. L'ouverture des lattes permettait un courant d'air pour le séchage.

     Les anciens bains furent désaffectés au début des années 1970.

     Le décor en bois de la toiture pourrait provenir des premières halles en bois de la ville.

 

Bains1

derrière le lavoir, l'établissement de bains 

on voit le tas de bois qui alimentait les chaudières 

6

à l'étage, volets articulés

 

5 1

sur le pignon, on peut encore lire "bains" 

 

     Petite histoire. Au milieu du XXème siècle, les internes du CEG de Montfort venaient par groupes utiliser les bains. Eté comme hiver, l'ensemble du groupe attendait dehors, cheveux mouillés, que les derniers aient terminé. Il y eut plus d'un rhume.

 

 

 

 

 

 

 

 

×